La croissance économique de la RDC estimée à 5,3% à fin mars 2016, selon la Troïka stratégique

La croissance économique de la RDC est estimée à 5,3% à fin mars 2016 contre des projections de 6,6% et de réalisations de 6,9% en 2015, indique la Troïka stratégique du gouvernement dans un communiqué à l’issue de sa réunion hebdomadaire présidée lundi par le Premier ministre Augustin...

Cette évaluation de la croissance a été faite au niveau national sur base des réalisations cumulées de production à fin mars 2016, précise le communiqué.

Concernant le cadre macroéconomique, la Troïka relève que le taux d’inflation hebdomadaire a été à 0,212% (+0,113 point). En cumul, l’inflation a atteint 1,112%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent  à 2,23% pour un objectif de 4,2%.

Le taux de change du franc congolais par rapport au dollar américain accuse une dépréciation de 0,8% sur le marché indicatif, et de 2,0% au parallèle au 29 juin 2016. Le taux de change y a été respectivement à 1.032,00 CDF/USD et de 1.023,37 CDF/USD.

Les réserves internationales, au 28 juin 2016, ont été à 1.173,48 millions USD, couvrant 5,18 semaines d’importations des biens et services.  Le taux directeur de la Banque centrale du Congo a demeuré à 2% à fin juin 2016, avec une marge positive de 0,382 point.

Le compte général du Trésor à fin juin a affiché un déficit de 95,641 milliards CDF contre une programmation de 70,029 milliards CDF. Cet état résulte des recettes  de 220,853 milliards CDF et aux dépenses de 316,493 milliards CDF. En cumul annuel, le compte général du Trésor affiche un déficit de 227,329 milliards CDF.

ACP

Commenter

Cliquez-ici pour commenter