L’Allemagne et les matières premières de la RDC

Parmi les pays européens contributeurs à la mission de stabilisation de la République démocratique du Congo figure l'Allemagne, dont l'industrie a besoin de certaines ressources du sol et du sous-sol congolais.

« L’Allemagne contribue à hauteur de 260 millions par an pour soutenir [la mission onusienne en RDC] » (Sigmar Gabriel, ministre allemand de l’Economie et vice chancelier)

Réuni pour la première fois à Addis-Abeba lundi dernier, 4 juillet, le groupe de soutien à la facilitation du dialogue national en RDC recommande la tenue du forum de dialogue avant la fin du mois. Le groupe de soutien à la facilitation, conduit par Edem Kodjo appelle par ailleurs la communauté internationale à fournir le soutien nécessaire pour surmonter les défis que connaît la Commission électorale nationale indépendante (CÉNI), pour l’inscription des électeurs sur les listes électorales.

Parmi les pays européens contributeurs à la mission de stabilisation de la RDC figure l’Allemagne, dont l’industrie a besoin de certaines ressources du sol et du sous-sol congolais. Daniel Pelz et Bob Barry font le point, écoutez l’élément en cliquant sur l’image ci-dessous.

Cliquez-ici

Commenter

Cliquez-ici pour commenter