Rwanda: à la poursuite de l’or noir dans le Lac Kivu

Plusieurs études indiquent qu'il y aurait du pétrole dans le lac Kivu, qui sépare le Rwanda de la République démocratique du Congo. Des études plus approfondies seront entreprises par le Rwanda en mars 2017.

Plusieurs études indiquent qu’il y aurait du pétrole dans le lac Kivu, qui sépare le Rwanda de la République démocratique du Congo. Des études plus approfondies seront entreprises par le Rwanda en mars 2017.

Le Dr Emmanuel Munyangabe, Directeur général adjoint de la géologie et de l’exploitation minière, a déclaré au Sunday Times que les activités d’exploration seront menées dans un délai de quatre mois.

« Des études géochimiques et géologiques seront effectuées pour confirmer si il y a du pétrole dans le lac. Le processus d’approvisionnement a commencé et nous prévoyons que les travaux commenceront au début de mars et se termineront en juin « , a-t-il déclaré.

Le Rwanda a adopté une loi sur l’exploration pétrolière l’année dernière. En vertu de cette législation, la licence d’exploration et de production de pétrole couvre une période de trois ans . Selon le Dr. Munyangabe, plusieurs sociétés spécialisées dans l’exploration se sont déjà présentées et leurs dossiers sont à l’étude.

Les lacs Albert et Tanganyika, situés à la frontière entre l’Ouganda et la RD Congo, se trouvent dans le même bassin que le lac Kivu. Le Dr Munyangabe a dit que le lac Kivu avait des caractéristiques semblables à ces deux lacs connus pour leur potentiel pétrolier.

Les présidents tanzanien John Pombe Magufuli et congolais Joseph Kabila ont signé l’an dernier un protocole d’entente pour une exploration conjointe du potentiel pétrolier du lac Tanganyika, qui traverse les deux pays.

Le pétrole a déjà été découvert dans les parties occidentales du lac Albert, et il y a une grande possibilité qu’il pourrait également être présent dans le lac Tanganyika.

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

  • Ah oui,le mercenariat ne paie pas,presque toutes les autorités Congolaises sont des véritables mercenaires pour les intérêts de leur pays d’origine,raison pour laquelle elles ne peuvent pas travailler pour le bien de la RDC. Je crois que la RDC achètera aux Rwandais non seulement du pétrole mais aussi le gaz méthane du lac Kivu.