#AfricaCommsWeek: l’Afrique fait sa comm’

Du 22 au 26 mai, l'Afrique parle de sa communication. Au programme de cette campagne, conférences, ateliers, webinars pour engager les professionnels de la communication, les chercheurs, ... à réfléchir sur le rôle du communicant dans le développement de l'Afrique. #AfricaCommsWeek

Quel est le rôle de la communication dans l’émergence de l’Afrique ? C’est à cette ambitieuse question que la campagne #AfricaCommsWeek invite « tous les professionnels de la communication actifs dans des entreprises, institutions gouvernementales, écoles et institutions académiques, ONG, organisations de la société civile et médias » à réfléchir.

Selon les organisateurs, cette campagne a plusieurs objectifs: d’abord, il s’agit de « proposer une évaluation critique du rôle de l’industrie de la communication dans le développement socio-économique de l’Afrique ». Ensuite, de développer un réseau à travers des échanges d’expérience et de points de vue, des conférences, des ateliers,… Enfin, de stimuler des partenariats en donnant de la visibilité aux compétences exerçant sur le sol africain.

Cette campagne est intéressante parce que l’Afrique est perçue à tort ou à raison comme le nouveau relais de la croissance mondiale, l’eldorado du capitalisme post-moderne. Ce nouveau regard se traduit par un regain des IDE (investissements directs étrangers) et une présence accrue des multinationales sur le continent noir.

De cette frénésie commerciale, le secteur publicitaire n’est pas sorti indemne: des acteurs nationaux et transnationaux ont émergé. Cependant, le marché est en grande partie dominé par les publicistes étrangers qui produisent des campagnes panafricaines et/ou s’appuient sur des filiales locales.

Cette présence marquée d’un savoir et d’un savoir-faire étranger dans le secteur de la communication amène à la fois un constat et une interrogation : d’une part, la communication au service des entreprises est historiquement déterminée et perçue comme tel; d’autre part, comment avec un substrat aussi occidentale une telle agence de communication pourrait-elle même appréhender, comprendre et interagir avec la réalité africaine qui s’offre à elle ?

#AfricaCommsWeek vient stimuler les échanges aussi bien sur la théorisation de la communication en Afrique que sur sa pratique. Cette campagne participe aussi des actions de plus en plus nombreuses sur l’émergence du continent africain.

De Bruxelles à Johannesburg en passant par Casablanca ou Kinshasa, de nombreux événements sont organisés. Vous pourrez assistez à la conférence sur The Impact of Communications in EU’s Policies on Africa à Bruxelles le 22 mai, participez à un atelier à Nairobi le 23 mai ou au lancement du livre We Will Lead Africa  à Johannesburg le 25 mai (programme disponible ici). Dès maintenant, ceux qui s’intéressent à la communication et à l’Afrique et qui veulent participer à cette campagne peuvent exprimer leur opinion à ce sujet sur Facebook, Twitter,… en utilisant le hashtag #AfricaCommsWeek.

 

 

Madimba Kadima-Nzuji

 

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter