Les opérateurs de télécommunications en guerre contre le nouveau projet de loi devant régir leur secteur

Airtel, Africell, Vodacom, Orange sont déterminés à faire modifier le projet de loi régissant les télécommunications en examen au Parlement.  Pour ces opérateurs, l’adoption de cette loi serait "préjudiciable au climat des affaires en République Démocratique du Congo "

Les opérateurs de télécommunications s’opposent au projet de loi discuté en ce moment au Parlement. Les dispositions sont jugées inutilement contraignantes. Par contre ces derniers ont souhaité une « coopération gagnant-gagnant avec le Gouvernement. » Ces préoccupations ont été exprimées par les opérateurs des télécoms l’occasion de la toute première réunion de prise de contact avec le nouveau ministre de leur secteur ce mardi 23 /05/2017 en son cabinet de travail.

En réaction, exprimant clairement son souci de protéger à la fois les intérêts des investisseurs, ceux des consommateurs et ceux de la République,  le ministre Emery Okundji leur a promis de transmettre leurs observations et doléances au Parlement.

Pour finir cependant, le ministre des PTNTICs a exhorté les investisseurs de son secteur à se conformer aux exigences dudit secteur et aux sollicitations des instances de régulation.

 

Aline Engbe

Commenter

Cliquez-ici pour commenter