Quand le cobalt congolais sauve les voitures électriques de Volkswagen

Selon l'agence Reuters, Glencore a signé un contrat portant sur la vente de 20.000 tonnes de cobalt à une société chinoise, fournisseur de Volkswagen et spécialisée dans la fabrication de batteries, assurant ainsi au constructeur allemand la production de ses voitures électriques.

Glencore a signé un accord de 4 ans avec le fabricant de batteries Contemporary Amperex Technology Co Ltd afin de lui fournir 20.000 tonnes de cobalt. CATL se positionne ainsi dans la course de fournisseurs de batteries au lithium-ion nécessaires au fonctionnement des voitures électriques. Les circonstances sont favorables à la production de véhicules électriques notamment la volonté des Etats en termes de pollutions et l’appétit des nouvelles générations pour ce type de modèle.

Lire aussi: Glencore concrétise le rachat des parts du groupe Fleurette dans les mines du Katanga

Glencore et CATL se sont refusés à tout commentaire sur le contrat. De même, sur les allégations d’une entente entre Volkswagen et CATL, le porte-parole du constructeur automobile s’est contenté d’affirmer que CATL était un fournisseur parmi tant d’autres et s’est refusé à commenter sur l’éventualité d’un tel contrat. Il faut savoir que Volkswagen prévoit de vendre un million de véhicules électriques par an jusqu’en 2025.

Dès lors la fourniture de matières premières devient un enjeu majeur pour Volkswagen et cela à un plus d’un titre: d’une part, à la signature du contrat la tonne de cobalt valait 28.500$ au London Metal Exchange, ce qui est le prix de référence de l’accord, depuis ce prix a doublé alors que personne ne s’y attendait. d’autre part, avec Glencore, Volkswagen échappe à la problématique des minerais de conflits en s’appuyant sur la responsabilité du minier anglo-suisse côté aux bourses de Londres (LSE), de Hong Kong et de Johannesburg.

Lire aussi : RDC: 5ème pays où Glencore a payé le plus d’impôts en 2016

Glencore a produit 28.300 tonnes de cobalt l’an passé dans un marché estimé à 100.000 tonnes. 65% du cobalt produit dans le monde provient de la RDC. Ce métal intervient aussi bien dans la fabrication des batteries au lithium-ion que dans celle des téléphones mobiles, des ordinateurs portables,…

Madimba Kadima-Nzuji

Commenter

Cliquez-ici pour commenter