Suka na boule: la télé-réalité congolaise des entrepreneurs

Une nouvelle télé-réalité déboule sur nos écrans dans les prochains mois pour s'intéresser à la création d'entreprise. Soutenu par la Rawbank, BGFI Bank et le Ministère des PME, Suka na Boule donne la parole aux porteurs de projets et les confronte à la dure réalité entrepreunariale.

L’agence de communication  DIVO lance Suka na boule, une émission de télé-réalité d’un genre nouveau. Deo  Kasongo, le Directeur général de DIVO, propose aux candidats de présenter leurs projets devant un jury de professionnels. Il espère ainsi contribuer à la création de 100 entreprises après une année.

Et pour cela le golden boy a des partenaires de  poids: la Rawbank, la première banque du pays; la multinationale BGFI Bank, et le ministère des PME. Une bourse de 500.000 $ est prévue pour l’ensemble des candidats.

The Apprentice, Shark tank et the Voice au rendez-vous

Suka na boule est un mélange de genre audacieux. Si la formation est au coeur de ce rendez-vous comme dans The Apprentice, l’émission mettra en relation porteurs de projets et investisseurs comme dans Shark Tank. Et  le jury sera  doté d’un buzzer ce qui n’est pas sans rappellé The Voice. La télé-réalité est une invetion américaine  et elle s’est déjà bien adaptée notamment à travers des formats comme Miss Vodacom. C’est la première fois en RDC qu’elle s’intéresse au mode de l’entreprise.

 Un projet ambitieux dans un environnement hostile

Ce projet est à lui tout seul un défi dans une économie morose, marquée par une récession due en partie d’une part, à la baisse des cours des matières premières en 2016 et ai premier semestre 2017 et d’autre part a l’incertitude politique. Il faut aussi noter que le climat des affaires en RDC est assez difficile malgré une nette amélioration en terme de création d’entreprise. En effet, il vous en coûtera 120 $ pour avoir votre propre entreprise et cela dans un maximum de 5 jours un fois le dépôt du dossier fait au Guichet Unique de création d’entreprises. Au 1er octobre 2017, 1449 entreprises ont été créés. Il est fort probable que ce chiffre augmentera des lauréats de Suka na boule.

Cette émission devrait être une bouffée d’air frais dans un pays où les apprentis entrepreneurs ont finalement peu de role models à suivre. La participation du Ministère de PME permettra sûreent à l’Etat de mieux coprendre les difficultès auxquelles sont confrontées les chefs d’entreprises.

The Apprentice a fait à 14 saisons, Shark Tank en a 7 à son actif. Espérons que Suka na Boule connaîtra un tel succès. A dans quelques mois pour savoir si le pari est gagné.

La rédaction

Commenter

Cliquez-ici pour commenter