RDC-Rwanda: le commerce transfrontalier éprouve certaines difficultés

Depuis 2016, un régime de facilitation du commerce a été signé entre la RDC et le Rwanda. Cependant, certaines difficultés semblent miner le processus.

Le commerce transfrontalier entre la RDC et le Rwanda concerne aussi bien les entreprises que les petits commerçants. En octobre 2016, les deux pays, qui se partagent plus de 200 kilomètres, ont signé un régime commercial de facilitation du petit commerce à Rubavu. Ce traité, pris en considération des directives de la Communauté économique des pays de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA), permet aux petits commerçants de bénéficier d’une exemption de droits de douane pour toute marchandise d’une valeur inférieure à 2.000$. Une liste de produits éligibles a été établie et surtout des procédures relatives aux certificats d’origine ont été instituées. La liste des produits éligibles ainsi que les procédures d’exemption ont fait l’objet de traductions en Swahili et Kinyarwanda. En septembre 2017, une campagne de sensibilisation sur ce régime commercial de facilitation a été menée à Rubavu et à Rusizi. En outre, les deux pays voisins ont signé un accord en vue d’augmenter le commerce transfrontalier.

Selon certaines sources, les autorités congolaises continueraient à percevoir des taxes en violation des dispositions de ce régime. De leur propre initiative, ces autorités auraient exclu de la liste certains produits. Selon une étude du COMESA,  le commerce intra-régional serait évalué à 86 milliards de dollars. Pour Francis Mangeni, Directeur du commerce et des douanes au sein du COMESA, peu de pays du COMESA sont conscients des enjeux commerciaux et devraient utiliser leur avantage comparatif pour produire des biens et services nécessaires pour la région.

La rédaction

Commenter

Cliquez-ici pour commenter