Le prix de l’essence ne cesse de grimper à Kananga

Le prix d’un litre d’essence qui se vendait à la pompe à 2.800 FC sur le marché de Kananga, au centre de la République démocratique du Congo, est passé à 3.200 FC, constatent sur place des sources concordantes.

Fortement enclavée, la ville de Kananga, capitale de la province du Kasaï-Central, vit une pénurie de carburant. Le prix de l’essence a été revu à la hausse à 3.500 FC le litre chez les revendeurs communément appelés Kadhafi. Le prix d’un litre de gasoil est lui par contre baissé, passant de 3.000 FC à 2.700 FC.

Cette hausse du carburant entraîne celui du tarif d’une course de taxis-moto qui a doublé, les trajets Kananga 2-centre-ville se négociant à 1.000 FC, Notre Dame-centre-ville à 500 FC, Lukonga-Centre-ville à 800 FC et centre-ville-Tshikaji à 3.000 FC.

Kananga, anciennement Luluabourg, est une ville de presque 2 000 000 d’habitants.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter