Vers une exploitation pétrolière à Salonga et au Virunga?

Le gouvernement envisage des exploitations pétrolières dans deux parcs naturels classés à l'Unesco en République démocratique du Congo, s'est alarmée jeudi l'ONG britannique Global Witness qui cite des lettres confidentielles et demande à Kinshasa de renoncer à son projet.

Le gouvernement congolais veut la « désaffectation » ou le « déclassement » des zones pétrolières du parc de la Salonga (centre) et du parc des Virunga (est), avance l’ONG qui affirme avoir consulté des courriers du ministre congolais des Hydrocarbures Aimé Ngoi Mukena.

Le ministre a demandé dans deux notes au gouvernement fin mars « de constituer une commission interministérielle » pour « le déclassement par décret d’une zone d’intérêt pétrolier du parc de Salonga » et « d’une zone d’intérêt pétrolier de 172.075 hectares (1.720,75 km2) soit 21,5% du parc des Virunga ».

Dans les Virunga, le plus ancien parc naturel d’Afrique, les réserves pétrolières sont estimées à « 6.758 milliards de barils avec les recettes budgétaires additionnelles de sept milliards de dollars« , lit-on dans ces notes du ministre que l’AFP a également pu consulter. La commission interministérielle devait se réunir vendredi dernier.

Avec AFP.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter