Inga: un émissaire de Kabila à Paris

Le chargé de mission du Chef de l’Etat en charge de l’ADPI (Agence pour le développement d’Inga -RDC), Bruno Kapandji Kalala séjourne depuis le samedi à Paris, où il va tenir des réunions stratégiques avec un groupement conseil du gouvernement et deux consortia sur le projet d’Inga, a...

Le chargé de mission du Chef de l’Etat en charge de l’ADPI (Agence pour le développement d’Inga -RDC), Bruno Kapandji Kalala séjourne depuis le samedi à Paris, où il va tenir des réunions stratégiques avec un groupement conseil du gouvernement et deux consortia sur le projet d’Inga, a appris ECONOMICO.CD.

Selon l’ACP, le projet de développement du site d’Inga comprend plusieurs phases dont les deux premières ont été réalisées avec la construction des centrales d’Inga I et d’Inga II, respectivement 351 et 1424 mégawatts de puissance installée. La 2ème phase, Inga III dont les contours de construction ont été définis, se réalisera en 2 phases : Inga III basse et haute chutes.

Le développement du site d’Inga, préoccupant au plus haut point le gouvernement, atteindra le point culminant par la réalisation de la dernière phase, Inga 8 avec la possibilité d’une exploitation maximale du potentiel hydroélectrique concentré au seul site d’Inga, 100.000m mégawatts.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter