Un projet congolais pour “Uberiser” l’agriculture en RDC

Un Uber sur l'agriculture. C'est ce projet ambitieux que veut développer l'incubateur Lumumba Lab en République démocratique du Congo. 

Le grand prix annuel Orange entrepreneur social connaîtra cette année un projet assez original et ambitieux. Il s’agit de “Kabol’Agro”, tiré du lingala, langue nationale en RDC, qui veut dire “partager l’agriculture”. Comme son nom l’indique, ce projet initié par un incubateur congolais Lumumba Lab (LLAB) veut organiser la location des terres agricoles, souvent vides,  à travers le pays,

Ce projet a été imaginé après avoir observé des mamans ne possédant aucune terre, se tracasser et se dépenser pour trouver des terres à louer pour cultiver de quoi nourrir leurs familles car elles vendent les récoltes et en gardent aussi pour le foyer”, explique Filip Kabeya, co-fondateur de LLAB.

La RDC, le royaume de l’agriculture

Kabol’Agro, explique-t-il, permet aux personnes qui n’ont pas des terres pour cultiver, d’être en contact avec ceux qui possèdent des terres. “C’est une plateforme qui veut mettre en relation ceux qui possèdent des terres et ceux qui veulent cultiver des terres mais qui n’en possèdent pas“, ajoute-t-il.

Le projet est candidat au concours annuel de l’opérateur français Orange télécom et dont le gagnant pourrait recevoir jusqu’à 25.000 euros.

Fabrice Mubenga, qui est le porteur du projet chez le LLAB, explique que l’initiative vise surtout à “éduquer” les publics congolais sur la culture de l’agriculture. “Il y a sur ce continent, plusieurs personnes qui veulent cultiver des terres mais qui n’en ont pas. Dans plusieurs pays en Afrique, nous trouvons des personnes qui possèdent des terres mais qui, soit ne les utilisent pas directement, ou ne savent pas quoi en faire.

La République Démocratique du Congo offre plusieurs opportunités d’investissement dans le secteur agricole allant  de la production à la commercialisation, afin de créer une chaîne de valeur compétitive au niveau de la sous-région. Selon l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), le pays, qui est à même de nourrir 2 milliards de personnes,  a plus de 80 millions d’hectares de terres arables dont moins de 10% sont actuellement exploités.

Vous pouvez voter

Voici le lien http://entrepreneurclub.orange.com/fr/entrepreneur-social-2018/projet/kabolagro.html

Contactez l’équipe de Kabol’Agro : +243998607291 ou par mail au kabolagro@llab.cd / www.kabolagro.llab.cd/

Commenter

Cliquez-ici pour commenter