Quand Martin Fayulu drague des grands patrons du monde autour du cobalt

La campagne électorale s'est terminée la semaine dernière en République démocratique du Congo mais les candidats à la Présidentielle du 30 décembre continuent de tendre la main à des soutiens possibles. Sur Twitter, Martin Fayulu n'a pas hésité à draguer les grands patron du monde autour...

Dans un tweet publié ce lundi 24 décembre, le candidat de l’opposition Martin Fayulu s’est adressé à plusieurs grands patrons du monde pour les appeler à investir autour du cobalt congolais sous son prochain leadership.  « A tous les chefs d’entreprises tech désireux d’investir en RDC: mon pays est sur le point de se doter d’un leadership responsable. J’aimerai explorer les possibilités pour vos entreprises d’investir dans des raffineries de cobalt« , a-t-il dit.

L’un des deux principaux candidats d’opposition à prendre part à cette présidentielle finalement fixée au 30 décembre prochain, Martin Fayulu s’est adressé spécifiquement à l’endroit d’Elon Musk, PDG du géant mondial des voitures électriques Tesla Motors; Tim Cook, Directeur général du géant américain Apple; Xavier Niel, patron du géant français Free ou encore au multi-milliardaire Jack Ma, patron d’Alibaba.

60% de la production mondiale se trouve en RDC

Dans son tweet, Martin Fayulu explique pouvoir également améliorer la traçabilité dans l’approvisionnement mondial. « Cela ajoutera de la traçabilité dans votre chaine d’approvisionnement, aidera à éradiquer les minerais de sang, bénéficiera à l’économie locale et encouragera la production de valeur ajoutée par notre population« , dit-il.

Indispensable aux smartphones, voitures électriques et batteries, le Cobalt, dit métal bleuté, est la clé de l’après-pétrole à travers le monde.  Le cobalt, qui permet aux batteries de stocker l’énergie sans surchauffer, est au cœur de la révolution technologique qui doit nous délivrer du pétrole. De 2016 à 2018, le prix de ce métal bleuté a plus que quadruplé. Il vaut aujourd’hui quelque 62 000 dollars la tonne.

En 2030, la demande de cobalt émanant des seuls véhicules électriques aura dépassé le niveau total de production actuel, environ 120 000 tonnes. La Banque mondiale a calculé que pour limiter le réchauffement climatique à 2°, en passant massivement aux voitures électriques et aux énergies renouvelables, la production de cobalt devrait augmenter de… 1200%.

La République démocratique du Congo abrite, rien que dans la région du Katanga,  50 à 60% des réserves mondiales de cobalt, ce qui représente la plus grande offre mondiale de minerais, ainsi que d’importantes quantités de cuivre.  Avec la nouvelle loi promulguée par le président Joseph Kabila, le cobalt a été classé « minérai stratégrique » en RDC, ce qui exige à des expoitants de payer beaucoup plus de taxe à l’Etat.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter