Home La une Mines: China Molybdenum déplore des pertes sur ses activités en RDC

Mines: China Molybdenum déplore des pertes sur ses activités en RDC

0
Mines: China Molybdenum déplore des pertes sur ses activités en RDC

L’embellie de cours des métaux au pays tarde à se retaper la santé de 2018, le cobalt congolais continue à se déprécier sur le marché mondial, la tonne de négocie à 32 500 euros la tonne, le cobalt a chuté de 74% comparativement à son prix il y a 10 mois.
La situation est decriée par les opérateurs miniers au pays,

Pour China Molybdenum, une firme chinoise qui exploite la mine géante Tenke Fungurume, a déclaré que la baisse de cours des métaux, combinée à la hausse des taxes et redevances, la firme informe qu’elle se trouve désormais dans une « zone déficitaire ».

Du coup les affaires sont en berne, « la baisse du prix de cobalt et cuivre, est un déficit » a indiqué Le molybdène de Chine
Sans autre forme d’expression, la China Molybdenum révèle que la mine de cuivre géante du Congo l’a plongé dans une perte sérieuse d’argent .

Les prix sont restés volatile, l’opérateur chinois du plus grand producteur de cuivre de la République démocratique du Congo a déclaré à ses employés qu’il avait du mal à gagner de l’argent alors que l’effondrement des prix du cobalt et du cuivre frappait les mineurs du pays.

«Au cours du premier semestre, la société n’a pas atteint ses objectifs de production», a déclaré son unité Tenke Fungurume Mining.

Le géant Chinois en mine s’est adressé à ses employés alors de l’ensemble de l’industrie extractive du Congo est sous pression après la promulgation d’un code minier révisé en mars 2018, augmentant les impôts et annulant une clause qui aurait protégé les mines en production contre des modifications fiscales pendant encore une décennie. Fixant une taxe de redevances de 10% aux producteurs de cobalt huit mois plus tard.

Pour rappel , Glencore Plc a annoncé plus tôt qu’elle fermerait son projet Mutanda pendant environ deux ans dans le but de placer un plancher sur le marché du cobalt, dont les prix ont chuté de plus de 55% depuis avril dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here