Home Newsroom FIKIN: l’accès est gratuit, le vide est permanent

FIKIN: l’accès est gratuit, le vide est permanent

0
FIKIN: l’accès est gratuit, le vide est permanent

Débuté le 03 août la FIKIN bien que gratuite au public n’a pas encore connu d’engouement digne de ce grand rendez-vous de commerce congolais.

Pas de visiteurs, pas la présence soutenue des jeunes écoliers, pas les étrangers avec leurs produits et services, pourtant nous traversons la période de vacances à Kinshasa.

Parmi les missions lui assignées, la Foire internationale de Kinshasa constitue, non seulement un lieu de divertissement pour les visiteurs, mais surtout un cadre privilégié d’échanges commerciaux propice pour la promotion des affaires pour les opérateurs économiques tant nationaux et qu’étrangers. Elle a également pour ambition de permettre à ces opérateurs économiques de nouer des relations d’affaires avec les investisseurs.

A une semaine de la clôture, c’est le contraire que nous avons remarqué sur terrain, les investisseurs sérieux zappent sérieusement la foire, nous avons vu les chaises de débits de boissons occupées que par l’air frai de Lemba et Limete, certains commerçants sont animés d’un courage hors du commun ils poursuivent des travaux d’aménagement dans des stands à 4 jours de la fermeture.

Les services publics sont le plus proposés à la foire internationale de Kinshasa, à part les sociétés brassicoles de la place, l’Office congolais de contrôle (OCC) est présent, la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) a un espace à la foire, la Direction générale des impôts (DGI), la Direction générale des douanes et accises (DGDA), la Société nationale de chemins de fer du Congo (SNCC), la Société nationale d’assurances (SONAS) .

Quelques compagnies privées du secteur de télécommunications et brassicole sont à peine remarquable

Economico.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here