Home La une Opérations financières de l’État : un excédent de 91,4 milliards F.C enregistré pour juillet

Opérations financières de l’État : un excédent de 91,4 milliards F.C enregistré pour juillet

0
Opérations financières de l’État : un excédent de 91,4 milliards F.C enregistré pour juillet

La banque centrale du Congo a rendu publique ces indicatifs au cours de la réunion du comité de politique monétaire, dans l’exécution des opérations financières de l’État, le comité de politique monétaire a remarqué pour le mois de juillet, un excédent de 91,4 milliards de francs congolais.

Selon le document final de cette réunion signé par le président du comité de politique monétaire et gouverneur de la banque centrale, Déogratias Mutombo Mwana NYEMBO, les régies financières ont mobilisé 864,4 milliards de francs congolais(FC), la banque des banques a enregistré 773,0milliars de Fc de dépenses sur la même période.

Un déficit de 30,0milliards de FC est constaté en cumul annuel sur les solde des opérations financières de l’État, selon la BCC, le déficit est faible, et ne peut pas perturber le cadre macroéconomique.

Les résolutions ont été prises par le CPM pour capitaliser la stabilité macro-économique , le comité a décidé le maintenir intact les dispositions actuelle de la politique monétaire.

La conséquence logique de cette décision, le taux directeur demeure à 9,0% , en autre les coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôt en devises à vue et à terme sont maintenus à 13,0% et 12,0% respectivement.

Le taux de change est resté relativement calme sur le marché des changes. La monnaie nationale s’est appréciée de 0,26% et 0,22%, respectivement à 1.650 ((mille six cent cinquante) FC et 1.676,33 (mille six cent soixante-seize, trente-trois cents) FC le dollar au 31 juillet 2019. En rythme annuel, il apparait que le franc congolais n’a perdu que 0,88% de sa valeur sur le marché officiel et 0,08% au parallèle, affirme la BCC.

Une petite accumulation est enregistrée sur les réserves de changes, 3,2 millions de dollars pour le mois sous examen, boostant le niveau des réserves à 1.037,1 millions USD, soit 4 semaines d’importation des biens et services.

Sur le marché des biens et services, la tendance à la décélération des prix intérieurs s’est poursuivie en juillet 2019. En effet, en rythme mensuel, le taux d’inflation s’est chiffré à 0,251% contre 0,349% le mois précédent.

Pour rappel, les estimations de la croissance renseignement une progression de l’activité économique de 5,6 en 2019, en même temps le document du CPM précise que les estimations de la croissance sur base des réalisations de la production à fin juin, renseignent une progression de l’activité économique de 5,6% en 2019 contre une réalisation de 5,8% en 2018.

Encul, cette croissance, impulsée essentiellement par les activités extractives, demeure supérieure à la moyenne de l’Afrique subsaharienne chiffrée à 3,5%.

Économico.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here